Les 5 soldes à ne pas manquer quand on est entrepreneur

Quand on lance une entreprise on cherche souvent à faire des économies, pour sa propre petite personne (pas ou peu de salaire au début et franchement il faut continuer à se faire plaisir) ou pour son entreprise. Voici selon moi, 5 soldes à ne pas manquer quand on est entrepreneur !

 

1. Un costume/petite robe noire pour les 1ers rendez-vous clients

Les soldes c’est le bon moment pour investir dans un costume (pour les hommes) ou une petite robe noire (pour les femmes) et mettre tous les atouts de votre coté pour rencontrer vos futurs clients ou partenaires !
Il suffit de se rendre chez Zara par exemple ou d’aller sur le site asos.fr .

 

2. Le tee-shirt de Zuckerberg

Mais les soldes c’est aussi l’occasion de profiter de son statut d’entrepreneur et de s’acheter des vêtements que les salariés ne peuvent mettre que le weekend ! Alors profitez ! Achetez vous cette robe en léopard ou ce tee-shirt IronMan qui vous tente tant.

 

3. On invite ses futurs clients ou partenaires au restaurant à -50% (ou on invite pas)

Que votre projet soit déjà lancé et que vous prospectiez vous 1ers clients ou que vous recherchiez encore une idée, il faut toujours essayer de maximiser les contacts utiles. Parlez de votre projet ou idée au maximum !

Et quoi de plus agréable (et un bon argument pour convaincre votre interlocuteur…) que de manger dans un bon restaurant !

Mais c’est la crise (et l’entrepreneuriat…), pas question de payer comme tout le monde.
Les 2 solutions du moment :

– Réserver à l’avance sur le site lafourchette pour bénéficier d’une réduction de 50% sur l’addition dans un des restaurants proposant une promotion. Il y en a vraiment pour tous les goûts et je conseille surtout les promotions sur la carte plutôt que les menus spéciaux La Fourchette, pour inviter quelqu’un cela simplifie la tache.

– Devenir membre de restopolitain pour bénéficier d’un repas offert pour un repas acheté dans de nombreux restaurants partenaires.

 

4. On continue d’apprendre !

Les soldes sont aussi l’occasion d’acheter des livres.

Il y a en ce moment des soldes sur les livres papiers (FNAC and co) et même sur les livres électroniques (Amazon).

 

5.  Du matériel informatique

On s’achète le nouveau macbook air (non c’est pas en solde)

Avez-vous déjà un ordinateur assez performant pour pouvoir bien avancer votre projet (= ne pas perdre mille ans avec un ordinateur très lent, en plus, c’est décourageant) ?

Vous devenez bloggeur pro ou vous lancez un site web ? Peut être qu’un appareil photo performant pourrait être un bon investissement pour réaliser des photos de qualité pour votre site…

 

 

Vous avez d’autres idées ?

Concours Jeunes et aussi Entrepreneurs

 

Du 25 août au 15 septembre, Hervé Novelli, Secrétaire d’état chargé du Commerce, de l’Artisanat, des petites et moyennes Entreprises, du Tourisme, des Services et de la Consommation, organise un concours pour récompenser les initiatives des jeunes de 16 à 23 ans qui ont lancé leur entreprise ou qui souhaitent le faire.

En lançant le concours « Jeunes et aussi entrepreneurs », Hervé Novelli souhaite mettre en avant l’imagination, la créativité et le goût d’entreprendre des jeunes adultes.

Les entrepreneurs de 16 à 23 ans, ou ceux qui veulent se lancer dans cette aventure, pourront ainsi partager leurs idées et leurs expériences.

Ce concours consiste simplement à soumettre un projet de création d’entreprise, qu’elle soit déjà initiée ou encore à l’état d’ébauche. « Aucun secteur d’activité n’est exclu, dans le strict respect néanmoins, des activités licites sur le territoire français », précise le règlement du concours.

Pour plus d’informations allez sur la page du concours: http://www.concours-entrepreneuriat.com/ ou directement sur la page d’inscription http://www.concours-entrepreneuriat.com/inscription

Les trois premiers lauréats gagneront une tablette iPad d’Apple. Un baladeur iPod sera offert aux 4e et 5e nominés.
En plus de ces biens matériels les lauréats obtiendront le parrainage d’un grand entrepreneur.
N’hésitez pas à tenter votre chance, le dossier de candidature est simple et rapide à remplir

4e Concours de l’entreprise innovante de la JCI

 

Le but de ce concours est de récompenser l’innovation au niveau d’un service, d’un produit, d’une démarche citoyenne ou d’un fonctionnement original. Il est ouvert à tous les porteurs de projet que la structure existe ou qu’elle soit en phase de création.
La date limite de dépôt des dossiers de candidature est fixée au 1er juillet 2010.
Contact : Virginie Verdelhan au 06 63 29 18 30 ou par mail : cdei@jcev.org


Toutes les informations nécessaires pour participer à ce concours (dossiers de candidature, règlement, témoignages des lauréats, …) se trouvent sur le site Internet de l’association ici

Moins de 26 ans et un projet ? Participez au prix MoovJee !

 

Vous avez une idée business et vous souhaitez la tester avant de vous lancer ?

Votre startup a moins de 6 mois et c’est le moment de la faire connaitre ?

Le MoovJee est une occasion parfaite ! Ce prix, exclusivement reservé aux moins de 26 ans, est de plus en plus médiatique.

Il y a même une catégorie auto-entrepreneur.

Remplir le dossier MoovJee, en plus de donner une chance de plus à son projet grâce à un accompagnement de fond et une visibilité, c’est prendre le temps de mettre sur papier les éléments clés de votre startup. C’est également l’occasion de se poser les bonnes questions.

Mon business model a t’il l’air réellement rentable ? Ma connaissance du marché est-elle bonne ?

Il est facile d’occulter les points un peu difficile d’une idée business, et se livrer à un tel exercice ne peut être que bénéfique pour votre idée ou startup existante.

Quelques infos complémentaires issues du site MoovJee :

Les catégories et les dotations :

3 Grandes Catégories (les entreprises déjà créées, les porteurs de projet, les auto-entrepreneurs) et  6 prix :

• Le Grand Prix du Jury (pour les entreprises déjà créées) ; 5 entrepreneurs finalistes, 1 grand gagnant
Le Prix Espoir (pour les porteurs de projet) :5 porteurs de projet finalistes, 1 grand gagnant
• Le Prix Envol (pour les auto-entrepreneurs) : 3 finalistes, 1 grand gagnant
• Le Prix du Public (pour les entreprises déjà créées et les auto-entrepreneurs) : 1 grand gagnant élu au plus grand nombre de voix par un vote en ligne sur une vidéo fournie par les candidats
• Le Prix Premiers Pas vers l’Export (pour les entreprises déjà créées) : 1 grand gagnant
• Le Prix Engagement Citoyen (pour toutes sortes de structures avec immatriculation) : 3 finalistes, 1 grand gagnant

Complétés de :
5 distinctions régionales pour les 5 villes d’implantation du MoovJee (Paris, Lille, Nantes, Toulouse, Troyes) : un jury régional désignera le lauréat issu de sa région le plus représentatif des enjeux de son territoire.

Des dotations pour un montant total de 100 000 € :

Pour tous les grands gagnants et les finalistes :

• l’accès au programme de mentorat du MoovJee
• Des produits et services offerts par les partenaires du Prix

Pour les grands lauréats :

• Prix du Jury : un chèque de 10 000 €
• Prix Espoir, Prix Envol, Prix du Public et Prix Engagement Citoyen: un chèque de 4 000 €
• Prix Premiers Pas vers l’Export : une mission commerciale en Amérique du Nord ou au Canada Québec

Le planning :

  • Ouverture des candidatures : 14 novembre 2010 jusqu’au 22 février 2011. Téléchargez votre dossier de candidature au Prix MoovJee
  • Vote du public en ligne : du 1er au 21 mars 2012
  • Soutenance devant le jury : 21 mars 2012
  • Remise des prix : 3 avril 2011

Postulez en cliquant ici


Loi TEPA : Créateurs, utilisez les financements de l’ISF. Investisseurs, ne laissez pas l’Etat choisir l’utilisation de votre argent pour vous

 

La réduction d’ISF

Il existe 3 façons d’investir dans une PME par le biais de l’ISF.

– Investissement direct : vous entrez en contact directement avec une PME pour placer votre ISF. Le montant de réduction d’ISF est alors de 75% pour un plafond de déduction de 50 000€.

– Investissement via une holding non animatrice : Les conditions de réduction sont similaires à un investissement direct.

– Investissement par un fonds (FIP, FCPR, FCPI) : Cette formule est moins intéressante avec un plafond de réduction limité à 20 000€ et une réduction de 50% du montant de la souscription.

Pour vous donner un exemple concret : Pour bénéficier d’une réduction d’ISF de 50 000€ , il faut investir 66 666€.

Contraintes

Il ne vous reste plus beaucoup de temps pour l’ISF 2009, il faudra que l’opération soit réalisée avant le 15 juin 2009.. Il n’est pas forcément encore trop tard !

Pour les investisseurs il y a une obligation de conserver les titres jusqu’au 31 décembre de la 5e année suivant la souscription. Cette obligation se situe au niveau de la société pour un investissement direct et un investissement par un fonds, mais dans le cas d’un investissement par le biais d’une holding non animatrice il y a un double niveau d’obligation de conservation des titres.

Toutes les PME ne sont pas des cibles potentielles de la loi TEPA, certaines règles doivent être respectées.

– Employer moins de 250 personnes

– Chiffre d’affaire inférieur à 50 millions €

– Total de bilan inférieur à 43 millions €

L’activité de l’entreprise doit être industrielle, commerciale, artisanale, agricole ou libérale, à l’exclusion des activités de gestion de patrimoine.

La société doit bien évidemment avoir son siège dans un pays de l’UE (ou Islande/norvège) et relevé de l’IS dans les conditions de droit commun.

Pour chaque société il existe un plafond maximum perçu est de 500 000 € sur une période de 12 mois.
Cependant que les jeunes entrepreneurs se réjouissent le plafond a été augmenté pour eux !

1,5 millions € pour les sociétés en phase d’amorçage, de démarrage ou d’expansion !

Un cadeau supplémentaire est prévu pour les années de crise avec un plafond encore plus haut de 2,5 millions €.

Dans le cas d’un fonds certaines règles spécifiques supplémentaires doivent être observées.

L’actif du fonds doit être constitué au mois à 20% (FIP) ou 40% (FCPI, FCPR) de titres de PME éligibles.
Autre bonne nouvelle pour les jeunes créateurs : les fonds sont obligés d’investir dans des sociétés de moins de 5 ans !

Avantages

Les entrepreneurs peuvent ainsi trouver des financements supplémentaires et sont libres de négocier avec l’investisseur la valeur de leur entreprise.
Les investisseurs choisissent enfin l’utilisation de leur ISF, soutiennent l’emploi et l’économie.. Et peuvent même espérer de gagner pas mal d’argent en utilisant de l’argent normalement destiné à l’imposition !

D’autant plus que la réduction d’ISF est cumulable avec une autre réduction ISF existante..