Les 5 craintes d’un entrepreneur face à François Hollande

 

François Hollande est le nouveau président de la République. Qu’on soit entrepreneur de gauche ou de droite, la question du moment est : Quels changements pour l’entrepreneuriat ?
Voici selon moi 5 points qui font peur ou intriguent les entrepreneurs et aspirants-entrepreneurs…

 

  1. Revenir sur le statut d’auto-entrepreneur 
    Le statut régime auto-entrepreneur est selon moi un bon tremplin vers la création d’entreprise malgré des détournements. Il permet de tester de nombreuses activités en limitant les risques, la paperasse et l’investissement de départ. Augmenter son imposition ou la complexité des déclarations, c’est retourner vers du travail au noir. Un meilleur contrôle pour éviter les abus serait par contre nécessaire.
  1. Un taux d’imposition différent selon la taille de l’entreprise
    Un taux d’imposition de 15% pour les startups ? En voilà une bonne idée ! Mais encore faudra t’il que l’augmentation des autres charges réduisent comme peau de chagrin le bénéfice, souvent maigre au début, d’un startup.
  1.  Augmenter le montant des cotisations pour les contrats courts
    Une startup carbure souvent beaucoup aux stagiaires, CDD, etc… Pas faute de ne vouloir embaucher en CDI mais cela reste difficile au début par manque de flexibilité et une vision sur l’avenir incertaine. Le coût du travail risque donc d’augmenter pour nos chères startups.
  1.  Les investissements ISF et loi TEPA
    Au début de son existence, une petite startup cherche à récolter le plus d’argent possible pour espérer un développement optimal… Quid du love money et des business angel  si investir dans une startup devient moins intéressant ? Je connais déjà certaines startups dont les levées de fonds ont été suspendues par leurs business angel en attendant plus de précisions…
  1. Les services à la personne
    Un secteur de prédilection pour les entrepreneurs !  Qui bénéficie grandement de la déduction d’impôt de 50% qui est consentie aux familles… Si ce taux baisse, les familles consommeront elles moins aussi ?

 

Et  vous, qu’est ce qui vous fait peur ? Qu’est ce que vous espérez ?